Partenaires

NOS TUTELLES

CNRS Grenoble INP Université Grenoble Alpes

NOS PARTENAIRES

Fed3g Investissements d'Avenir Tec21 Institut Carnot PolyNat

Rechercher




Accueil > Présentation > Domaines de recherche

Domaines de recherche

L’expertise du laboratoire au sein de l’équipe ‘’Rhéologie, procédés et leur intensification’’, concerne la rhéologie et les procédés à toutes les échelles et s’exerce dans tous les domaines de l’élaboration et de la mise en forme de la matière molle. Nos recherches sont menées sur des matériaux modèles ainsi que sur des matériaux industriels, des nano-composites biosourcés et des fluides biologiques. La palette des systèmes concernés est vaste : polymères, colloïdes, gels, systèmes auto-assemblables synthétiques ou biologiques…, pour des applications dans tous les domaines de l’industrie, la santé ou encore l’énergie et l’environnement.
 
Trois axes de recherches et de développements sont privilégiés.

 

JPEG - 2.9 ko
Instabilité hydrodynamique dans un fluide à seuil

Le premier concerne la stabilité des écoulements de fluides à rhéologie complexe : seuil, thixotropie, viscoélasticité… Cet axe de recherches est résolument tourné vers les enjeux industriels avec de nombreux problèmes fondamentaux à résoudre par des approches expérimentales mais également numériques.

En savoir plus ...
 
 

Le second s’intéresse aux procédés de traitement aux interfaces pour des applications dans le domaine de l’environnement. Procédés de séparation membranaire, procédés biologiques de dépollution, intensification des transferts et de la réactivité par des technologies ultrasons avec des résultats probants pour la dégradation de polluants ou la récupération de métaux lourds ou encore l’extraction continue de nano-cristaux de celluloses pour des applications en bioraffinerie. Le passage à l’échelle du pilote industrielle (scale-up) est un objectif majeur de cet axe de recherche.

En savoir plus ...
 
 

PNG - 40 ko
Processus de consolidation de particules par déplacement du front de séchage

Enfin, dans le troisième axe de développement on s’intéresse à la matière molle pour l’élaboration de matériaux avancés multifonctionnels par des procédés tels que l’electrospinning, le séchage ou l’extrusion. Pour cela on étudie les propriétés aux échelles nanométriques comme la transition vitreuse, le contrôle des cinétiques associées aux mécanismes d’auto-association et des structures qui en résultent en vue d’élaborer des assemblages architecturées aux fonctionnalités optimisées.

En savoir plus ...


publié le , mis à jour le